Rechercher
  • Biodanza-Paula

Biodanza, une sociologie du bonheur par Rolando Toro Araneda

La Biodanza est un système d'intégration et de développement des potentiels humains par la danse, la musique et des situations de rencontre en groupe.

"Intégration" signifie cohérence et unité à l'intérieur des différentes fonctions organiques et psychiques. L'homme contemporain est dissocié au niveau moteur, émotionnel et organique: alors qu'il sent une chose, il pense à une autre chose et réalise encore une autre chose différente. Son existence n'est plus authentique, elle est fragmentée. Cette situation le conduit à la dépression, au stress et à la destructivité.

"Développement des potentiels humains" signifie simplement permettre une expression génétique de nos immenses capacités affectives et intellectuelles. La Biodanza stimule, par la musique et des situations de rencontre en groupe, tant l'organisme que le développement des potentiels innés de l'individu. Une définition plus globale pourrait être: Biodanza est une poétique de la rencontre humaine qui permet l'expression de l'identité et le plaisir de vivre. Les exercices de Biodanza sont organisés à partir d'un Modèle Théorique basé sur les Sciences de la Vie: Biologie, Anthropologie, Psychologie et Sociologie. Le paradigme philosophique fondamental de la Biodanza est le Principe Biocentrique: l'univers entier, y compris les êtres humains, est organisé en fonction de la Vie. Dans cette conception, nous voulons récupérer le sens du sacré de la vie. Si notre culture a choisi des valeurs qui conduisent à la destruction et à la mort, la Biodanza propose une culture pour la Vie, une nouvelle vision du monde et de l'existence. En ce sens, nous pourrions dire que la Biodanza n'est pas seulement une forme plaisante de libération et de santé mais son action constitue une forme d'écologie humaine basée sur une perception de la vie comme expérience suprême.


Concepts structurels de la Biodanza. Intégration du corps dans le processus de transformation

Tout le processus de transformation doit englober le corps à ses différents niveaux: neurologique, immunologique et émotionnel. Le concept traditionnel qui veut qu'il soit suffisant de rendre conscient les propres conflits de l'inconscient pour guérir les problèmes psychologiques a été aujourd'hui abandonné puisqu'il a été démontré qu'il s'agissait d'une hypothèse fausse. L'être humain est une totalité et toute thérapie qui exclut la corporéité est dissociative.


Le groupe

Le groupe est essentiel dans le processus de transformation parce qu'il induit une nouvelle forme de communication et de lien affectif. Le groupe est une matrice de renaissance dans laquelle chaque participant rencontre le contenant affectif et la permission pour son propre changement. Pendant un siècle de psychothérapie, l'intérêt s'est concentré sur l'individu comme être isolé; aujourd'hui, nous savons que la possibilité d'une évolution solitaire n'existe pas. Martin Buber, Pichon Rivière, James Hillman et Kenneth J. Gergen ont commencé la recherche sur l'homme comme être relationnel. C'est la naissance de l'homme écologique. La présence du semblable modifie le fonctionnement des personnes dans tous leurs niveaux organiques et existentiels.


La priorité de la vivencia

L'émotion et la "vivencia" représentent le principe régulateur des fonctions neurovégétatives en intensifiant ou modérant leur activité. Les émotions régulent et sont en même temps régulées par le système limbique-hypothalamique, actuellement appelé Système Intégrateur Adaptatif Limbique-Hypothalamique (SIALH). L'intégration des systèmes est synonyme de guérison et de santé. Le cerveau, le corps et l'esprit sont une seule chose, impensables séparément. L'esprit réside dans chaque cellule de notre corps. Les "vivencias" de plaisir, d'enthousiasme, d'amour vont opérer sur la totalité de l'organisme. En Biodanza, dans le processus d'intégration, on donne la priorité aux vivencias et seulement après à la conscience et, ensuite enfin au système des signes du langage.


La musique

La musique est l'instrument de médiation à l'intérieur des émotions et du mouvement corporel. La musique est un langage universel accessible aux enfants et aux adultes de n'importe qu'elle époque et de n'importe quel pays. Son influence va directement à l'émotion sans passer par les filtres analytiques de la pensée. L'identité est perméable à la musique et, pour cela, elle peut s'exprimer à travers elle. La musique stimule une danse expressive, une communication affective et la vivencia de soi-même.


La caresse et l'érotisme

La caresse est un des instruments fondamentaux en Biodanza. La thérapie et la médecine traditionnelle ont en général une grande technologie et une sé­mantique sophistiquée mais un manque complet d'affection. La caresse induit des transformations au niveau organique et existentiel. La caresse réveille la source du désir et aide à exprimer l'identité. Les motivations existentielles s'enrichissent à travers la force de l'éros, de l'amour. Le développement de l'érotisme est essentiel dans le processus de changement de la personne.


Le changement de style de vie

L'objectif final de la Biodanza est de produire des modifications stables du style de vie et d'élever la qualité de notre vie. Le concept de "renaissance" en Biodanza implique un renouvellement existentiel. Où je veux vivre ? Avec qui je veux vivre ?

Quelles tâches je désire réaliser dans ma vie ? La Biodanza stimule le courage pour arriver à réaliser les objectifs intérieurs.

Les transformations transitoires induites par des sessions isolées de Biodanza ne sont pas suffisantes pour produire le processus d'intégration et l'expression des potentiels. Il ne suffit pas d'obtenir le bien-être, il est nécessaire d'avoir accès au bonheur.


Vers une sociologie du bonheur

Psychothérapie a échoué du point de vue du comportement global du genre humain, bien qu'elle ait obtenu des succès dans le traitement individuel. Pendant ce siècle cependant, la perversion et la destructivité se sont répandues. La Psychothérapie a, en fait, concentré ses objectifs sur l'individu et non sur nos processus psychotiques au niveau de la société.

La paranoïa des chefs d'état, le manque absolu d'amour pour le peuple de la part des politiciens, le nationalisme, les préjugés religieux, le racisme et l'idéologie totalitaire, et d'autres facteurs encore, vont précipiter l'humanité dans des guerres cruelles, dans l'angoisse économique et dans la détérioration éthique de l'humanité. La conception industrielle-militaire, la consommation, l'usure capitaliste, la démence des totalitarismes sont diverses formes de pathologie sociale qui nous conduiront à une progressive dégradation sociale.

Les relations d'affection entre l'homme et la femme sont dans une crise profonde. Il est nécessaire que les hommes prennent contact avec leur masculinité profonde et les femmes avec leur féminité, comme force cohésive et transcendante de la vie. La nécessité la plus urgente de l'humanité est de développer le potentiel affectif, tant au niveau individuel qu'au niveau collectif. Notre comportement est en partie dominé par des représentations intérieures de caractère obscur.

Les représentations intérieures du sexe opposé, de l'amour et de sa propre identité sexuelle ne se modifient pas par la conscience; l'unique instrument de modification de telles représentations intérieures est celle de l'expérience vécue ici et maintenant. Ceci est un processus d'intégration quantique d'énergie qui se produit pendant la "vivencia" de la rencontre.

Les danses et les cérémonies de rencontre réveillent des vivencias oubliées liées à l'extase et au bonheur. Comment créer les conditions sociales et émo­ionnelles qui facilitent le bonheur ? Notre culture génère du bien-être, mais jamais du bonheur. Notre culture est essentiellement basée sur une situation équivoque; son résultat final est la solitude, la dépression et la destructivité. Comment transformer les valeurs que notre société met en avant sans une transformation des personnes?

Nous avons besoin de créer une poétique des relations humaines, une nouvelle perception de la vie, un accès à l'expérience paradisiaque, un sens de l'allégresse, une musique de la convivialité. L'expansion de la Biodanza dans le monde entier avec une vigueur impressionnante se doit au fait d'appuyer sur la nécessité la plus profonde de cette époque de crise morale et culturelle.

De quoi a besoin une personne pour être heureuse ?

Nous nous reportons ici de suite à une liste des aspirations humaines obtenues par une recherche sur un échantillon de 600 personnes:

santé, aliments, énergie

affection, amour, compréhension, plaisir, amitié, solidarité, tendresse

créativité, travail, maison, liberté d'expression

transcendance, ouverture à l'extase, vision de la totalité, expansion de la conscience

En observant cette liste de besoin, nous pouvons voir qu'ils correspondent aux cinq Lignes de Vivencia sur lesquelles la Biodanza travaille pour développer le Potentiel Humain.

Le bonheur est contagieux. Une personne heureuse peut influer sur le bonheur de beaucoup d'autres. Le bonheur est un processus de maturation. Chaque personne peut développer ses potentiels de bonheur et atteindre des états chaque fois plus raffinés et intenses. Nous avons besoin de notre bonheur personnel comme du bonheur des autres. Le développement de la Biodanza dans le monde peut changer le sens de la vie compris comme sacrifice en un nouvel ordre plein de beauté, d'amour et de manifestation de notre divinité.

25 vues

Posts récents

Voir tout

Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr +33(0)616861480

Mise à jour 12/10/2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram