Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr 0616861480

Mise à jour 1/10/2019

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon

Présentation

Une pédagogie à l'écoute

Une alternance d'apports théoriques et vivenciels

Des temps de repos et de plaisir

Un espace pour s'exprimer et être soi en toute simplicité

Des stages résidentiels pour favoriser la convivialité

Un lieu dans la nature pour se ressourcer

 

Le mot école signifie étymologiquement “loisir” et c’est l’esprit qui accompagne la formation en Biodanza, en opposition à celui des carrières universitaires.

Plutôt que d’aller à la recherche, c’est augmenter la réceptivité, plus que l’obtention « passive » d’informations, c’est l’incursion active dans son propre processus d’apprentissage.

Plus que de venir écouter quelqu’un qui sait, c’est développer la capacité d’exprimer sa propre sagesse.

La meilleure façon d’enseigner est d’éveiller chez l’élève le besoin d’apprendre.

La méthodologie théorique et vivencielle est donc très importante afin que la connaissance n’entre pas seulement par la raison, mais par tout le corps.

Chacun de nous amène avec lui la sagesse de la vie, nous en avons perdu le lien et la tâche est de le récupérer.

Nous utilisons la vivencia, l’instant vécu pleinement, comme la façon la plus naturelle de reconnexion et ceci est le grand défi pour « apprendre de soi-même ».

Le milieu où cette éducation se passe est très important.

C’est pour cela que nous  nous rencontrons pendant des week-ends, en cohabitation, dans un environnement joyeux et tranquille, proche de la nature.

Dans cet environnement, la théorie nous aide à expliquer une partie de ce que nous vivons et à reconnaître dans le reste le mystère qui nous accompagne toujours.

Nous nous réunissons avec joie, sans exigence, en prenant activement la responsabilité de chacun dans son propre processus de découverte de soi-même.

L’école offre tout l’appui méthodologique et technique pour que toute cette connaissance puisse ensuite être transmise dans la pratique professionnelle.

Le cursus de formation a été créé et élaboré par Rolando Toro Araneda et perfectionné pendant de nombreuses années de recherches.

Le programme de l'école correspond exactement aux exigences de son créateur.

Mission de la formation selon Rolando Toro Araneda, créateur de la Biodanza

Le professeur de Biodanza

La formation de Professeur de Biodanza consiste essentiellement à découvrir une mission : Transmettre l’état de grâce, montrer de nouveaux chemins pour exercer l’amour et éveiller la conscience illuminée.

Les personnes ont souvent une fausse identité. Elles réduisent leur existence aux exigences d’un environnement appauvri, et même toxique.

Si les hommes se sentent insignifiants, leurs actions sont insignifiantes.

Se considérer avec infériorité crée des monstres. Beaucoup de personnes ne savent pas qu’elles ont en elles une divinité.

La nature essentielle de l’humain est la célébration éternelle de la vie. Cette condition lui révèle une vision illuminée de lui-même et du monde.

L’illumination intérieure n’est pas un privilège personnel. Etre illuminé pour soi ne suffit pas. Notre lumière est là pour illuminer ceux qui restent dans l’obscurité afin de pouvoir les voir dans leur essence et leur transmettre la lumière.

Vivre est une opportunité très spéciale, l’opportunité de percevoir “l’humain éternel” et sentir dans son corps le plaisir de la sacralité de la vie.

Il y a en nous quelque chose de plus grand et de plus merveilleux que ce que nous pensons et faisons.

Si nous ne nous connectons pas avec ce fondement éternel, que nous nous sentons de pauvres mortels pleins de difficultés, notre vie devient insignifiante.

Acquérir cette connexion avec la splendeur de la vie est essentielle. En réalité, l’illumination dont on parle fréquemment comme étant un phénomène exceptionnel, avec des connotations mystiques mystérieuses et occasionnelles, est une condition naturelle de tous les êtres humains. Il s’agit d’un changement de vision de nous-mêmes et de la signification de la vie. C’est une nouvelle façon de se lier aux autres et d’affronter les difficultés comme partie de notre travail alchimique, acceptant l’abondance et la beauté que génère l’amour.

Nous sommes plus que nous pensons généralement. Nous sommes des créatures cosmiques capables d’aimer et de créer de la beauté.

Si nous n’assumons pas la grandeur, nous nous transformons en assassins et notre vie devient insignifiante.

Pour ma plus grande joie, le peuple de Biodanza de Fortaleza continue la tâche la plus élevée que puisse englober notre existence. Rendre au monde la sacralité de la vie.

Rolando Toro

Santiago du Chili, 14 février 2010

Rolando Toro Araneda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est né au Chili, à Conception, le 19 avril 1924.

Il a tenu la chaire de Psychologie de l'Art et de l'Expression à l'institut d'esthétique de l'université pontificale catholique du Chili.

En tant qu'enseignant du centre d'études d'anthropologie médicale  de l'école de médecine de l'université du Chili, il a réalisé des recherches sur l'expression de l'inconscient et sur l'expansion de conscience.

Il a été nommé professeur émérite de l'université ouverte interaméricaine de Buenos-Aires (Argentine).

 

Entre les années 1968 et 1973, il a commencé ses expériences avec la Biodanza (appelée alors Psicodanza). Il a appliqué ce système à l'hôpital psychiatrique de Santiago et à l'institut d'esthétique de l'université catholique du Chili.

Il a été président de l'International Biocentric Foundation, organe qui  coordonnait les activités de la Biodanza dans le monde, donnait les diplômes aux facilitateurs de Biodanza, décidait de l'ouverture de nouvelles écoles de formation et nommait les directeurs.

 

Il était aussi musicien, peintre et poète. Il a réalisé des expositions de peinture au Brésil, en Italie et en France. Il a publié des livres de poésies et de psychothérapies. Son livre BIODANZA  est publié en français aux Editions Le Vivier. Un livre d'entretiens est également disponible : L'homme qui parle avec les roses.

 

Il a  vécu successivement dans différents pays: Chili, Argentine, Brésil et Italie. Il résidait depuis quelques années au Chili tout en continuant à diffuser son travail en voyageant à travers le monde. Il revenait régulièrement en Europe pour donner des stages et des séminaires.

 

Il est décédé le 16 février 2010, jour de carnaval, à Santiago du Chili et danse aujourd'hui dans les étoiles.

Nous tous sommes un

 

La force qui nous guide

est la même qui enflamme le soleil,

qui anime les océans

et fait fleurir les cerisiers.

 

La force qui nous meut

est la même qui s’agite dans les semences

avec son message immémorial de vie.

 

La danse génère le destin

suivant les mêmes lois qui lient la fleur à la brise

 

Sous le tournesol d’harmonie

Nous tous sommes un.

 

Rolando Toro Araneda