top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBiodanza-Paula

Politique: un acte d'amour par Rolando Toro Araneda

Lorsque les politiciens sont motivés par le pouvoir et non par l'amour des êtres, ils finissent par détruire la nation et mettent en péril la survie même de l'espèce humaine.


Si ceux qui se dédient à l'action politique ressentaient de l'amour pour ceux qu'ils gouvernent, leurs actions seraient pleines de sens. Ils donneraient priorité à la santé, à l'alimentation, à la joie, plutôt qu'à des actions de pure satisfaction égoïste.


Si le politique pouvait s'identifier à la souffrance des pauvres, au désarroi des désemparés ; s'il ressentait du désespoir face à la situation de ses semblables, ses actions seraient des actes d'amour, des lois au service de la communauté. Le politique serait un promoteur de vie, un créateur de bien-être, un défenseur de l'espèce humaine.


Cependant, ce type de personnage n'a jamais existé, sinon de manière très isolée, et dans certaines cultures (civilisations dites primitives, amérindiens). Il est difficile de concilier pouvoir politique et amour du peuple. Cette intégration ne serait possible que chez des êtres dont la conscience aurait atteint le niveau où le sens de la vie se révèle.


L'exercice de la politique est une fonction d'amour et nul ne devrait l'exercer sans avoir développé sa capacité de communion avec tous les êtres humains et vivants.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Temps pour danser, temps pour converser par Emilse Inés Pola

L’ouïe est un processus biologique, l’écoute est un processus interne, active, dont nous ne nous rendons pas compte, jusqu’à ce que nous nous entraînions notre écoute et que nous la rendons consciente

La danse de la voix par Mariela Furman

« Le chant a du sens quand il palpite dans les veines ». Victor Jara Pourquoi le silence ? Pourquoi la voix ? La voix est directement liée à la communication et face à une réalité sociale opposée à la

Éthique instinctive par Feliciano Flores

Qu’est-ce que l’éthique ? Et la philosophie de la morale ? Est-ce une exigence sociale de bonne conduite ? Est-ce un principe de jugement des pratiques d’un sujet ? Est-ce le respect des « droits huma

bottom of page