Rechercher
  • Biodanza-Paula

La Biodanza pour les enfants et les adolescents par Monica Turco

La Biodanza est une proposition d’intégration affective, de renouvellement organique et de réapprentissage des fonctions fondamentales de la vie. Sa pratique permet d’activer le potentiel de chacun par le renforcement d’émotions saines et leur expression cohérente, ainsi que par l’éveil à l’apprentissage vivencial (apprentissage fondé sur les affects, l’auto perception, l’expression de soi, l’échange spontané et la motivation).


La Biodanza permet de construire la compréhension et la connaissance de soi, de l’autre et du monde (cognition) à partir de la perception intime de ceux-ci.


Les exercices sont structurés à partir du Modèle Théorique de la Biodanza (développement des potentialités génétiques, c’est-à-dire de toutes les possibilités présentes chez l’individu dès sa naissance, et qui attendent, pour s’exprimer, de trouver des conditions favorables).


Les outils de la Biodanza sont la musique (stimulation permettant d’exprimer une émotion intégrée au mouvement), le mouvement (entrer en action, exprimer par le corps) et la vivencia (instant vécu avec intensité).


Mode de réalisation

Les séances de Biodanza se proposent en groupe. Le jeu est un élément fondamental car il permet l’expression spontanée et favorise l’intégration rythmique, motrice et affective à un niveau à la fois individuel et collectif. C’est grâce à la joie présente dans le jeu que l’on propose de stimuler l’intégration de chaque participant et de restaurer le sentiment d’appartenance au groupe.


Les exercices proposés pour favoriser l’intégration sont, par exemple :

- des mouvements permettant de retrouver une marche physiologique harmonieuse

- des mouvements permettant de renforcer la synergie naturelle de la marche (intégration des hémisphères droit et gauche du cerveau)

- des danses rythmiques avec variations de rythmes pour favoriser la régulation du système nerveux autonome (action/repos, assimilation)

- des danses de synchronisation et de coordination rythmiques et mélodiques à deux afin de développer la sensibilité, l’adaptation et des réponses motrices et affectives adaptées au contexte)

- des jeux de vitalité

- des jeux d’expression créatrice


Les tensions musculaires et les rigidités articulaires (cou, épaules, hanches, genoux) sont travaillées progressivement par des danses au ralenti (mouvements lents, ronds, agréables, en détente). Ces danses permettent l’autorégulation organique (action/repos, assimilation) à la base de l’unité psychocorporelle de l’individu.


Objectifs de la Biodanza pour enfants et adolescents

1. Intégration du groupe

Relations harmonieuses et saines dans le groupe. Coopération et récession des comportements de compétition et de pouvoir. Acceptation des différences et de la diversité.


2. Stimulation de l’autorégulation organique

Meilleure gestion de l’énergie en fonction des phénomènes liés à l’action, au repos, à la récupération et à l’assimilation.


3. Intégration psychomotrice au niveau individuel

3.1 Elévation du niveau de vitalité Développement de l’action dans le mouvement (développement de la capacité d’expression dans le mouvement actif)

Augmentation du tonus musculaire. Capacité de variation de vitesse dans le mouvement (lent/rapide). Développement de la synergie dans le mouvement (intégration des hémisphères cérébraux). Développement de l’élan vital dans le mouvement et dans l’action (l’élan de réponse à une stimulation extérieure ou à une impulsion interne). Développement de la puissance du mouvement (concentration de la force, de l’intention motrice et de la tonicité musculaire en vue de réaliser une action avec motivation). Développement de l’agilité dans le mouvement. Développement de la détermination dans le mouvement. Intégration rythmique dans les danses individuelles et à deux. Développement de l’élasticité (des muscles, des tendons, des articulations). Développement de l’équilibre en mouvement. Développement de la capacité d’expression dans le mouvement actif. Ouverture de la cage thoracique et des bras dans les danses avec déplacement. Perception du propre espace (en soi et autour de soi). Perception de l’espace de l’autre et de l’interaction entre le propre espace et celui des autres. Stimulation globale du système sympathique (fonctions biologiques liées à la survie).


3.2 Intégration psychomotrice affective

Intégration psychomotrice affective (danses d’harmonisation et développement de la capacité d’expression et de la sensibilité dans le mouvement lent) Développement de la capacité de coordination motrice fine. Développement du mouvement harmonieux. Développement de l’élasticité dans les mouvements lents. Développement de la capacité à ralentir. Développement de l’équilibre. Développement de la perception des mouvements internes. Développement de la capacité à diminuer le tonus musculaire pour la réalisation de mouvements lents et sensibles. Développement de la sensibilité globale. Développement de l’acuité sensorielle. Développement de la capacité d’adaptation à un rythme lent dans les danses individuelles et à deux. Développement de la sinuosité du mouvement. Développement de la fluidité dans le mouvement lent. Dissolution des tensions musculaires. Stimulation globale du système parasympathique (fonctions biologiques liées à l’assimilation et à la régénérescence organique).


4. Intégration du mouvement expressif et de l’émotion


5. Développement de la capacité à percevoir les possibilités d’autorégulation et d’adaptation au sein du groupe


6. Apprentissage de l’initiative et de la relation en feed-back

7. Dissolution des tensions émotionnelles


8. Intégration du contact physique dans la communication


9. Développement de la capacité de communication et de contact par le regard


10. Développement de la capacité d’exprimer verbalement des contenus émotionnels, vivenciaux subjectifs et conceptuels.


11. Développement du sens esthétique


12. Développement de la capacité d’intégrer le concept d’apprentissage organique par la vivencia (autorégulation existentielle)


13. Démontrer, par la vivencia, que l’apprentissage survient grâce à l’intégration entre expression et émotion, selon des temps différents pour chaque individu (objectif particulièrement destiné aux enseignants)


14. Développer la curiosité et la faculté d’attention chaque fois que l’apprentissage est attendu et souhaité.


15. Expérience de la diversité comme possibilité d’enrichissement.

Durée nécessaire à l’application

Dans le cas spécifique de l’institution scolaire (maternelle, primaire ou secondaire), la durée minimale pour obtenir des résultats concrets est de 10 séances. Les objectifs sont divers mais entretiennent entre eux des relations étroites. Ils seront développés tout au long des séances approfondissant les points les plus importants pour la vie du groupe concerné.


Il est certain que la profondeur avec laquelle seront assimilés les différents concepts proposés, sera d’intensité variable et dépendra de la durée de l’expérience, de la disponibilité des participants et l’intensité de leur investissement.


L’idéal serait de créer une activité continue dans un établissement, afin que chaque classe puisse être initiée à la Biodanza au moins une fois (un cycle complet de 10 séances) dans l’année.


Suivi

Pendant tout le parcours, il est procédé à des vérifications grâce à l’observation, les entretiens personnels éventuels, les témoignages, les échanges avec les parents et enseignants. Une fiche d’accompagnement est remise aux enseignants pour le suivi de chaque élève.


Suivant l’âge concerné, l’élève reçoit une fiche d’auto évaluation.


Réalisation

Les séances sont conduites par un facilitateur titulaire de Biodanza Système Rolando Toro, spécialisé en Biodanza pour enfants et adolescents. Il est secondé, lors de ces séances, par un auxiliaire familiarisé avec les enfants (enseignant, éducateur). La séance se déroule sans observateurs.


Le projet a pour priorité l’épanouissement des enfants et non pas leur adaptation à un système donné. Les règles générales de l’établissement sont donc respectées, cependant la mise en place du projet doit permettre d’établir un cadre propre à cette expérience et donc une certaine flexibilité.


Matériel

Une salle suffisamment grande en fonction du groupe. Groupe de 20 élèves maximum. Parquet de préférence. Chaîne stéréo pour la musique. En cours de travail, du matériel de dessin (papier, gouache, couleurs) sera nécessaire, ainsi que de l’argile à modeler (facultatif).

15 vues

Posts récents

Voir tout

Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr +33(0)616861480

Mise à jour 12/10/2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram