Rechercher
  • Biodanza-Paula

Conférence de Rolando Toro au congrès à Milan sur la vieillesse en décembre 2009

Je remercie de tout mon cœur pour l’invitation que vous m’avez faite et pour ce public enchanteur et intelligent, en recherche d’une nouvelle dimension des problèmes humains dans leur phénoménologie existentielle, dans leurs aspects cliniques. Je connais les personnes âgées, puisque je me connais moi-même. J’ai eu l’occasion, au cours de ma vie, de connaître des personnes âgées, dans différentes conditions : maisons de repos, maisons de retraite, instituts cliniques de gérontologie et surtout dans les cours de Biodanza spécifiques que j’ai créés pour les personnes âgées.


La vision traditionnelle de la personne âgée est celle de la décadence, de pertes des conditions sociales, vitales, créatives et affectives. Cette idée que la personne âgée est dans un processus de détérioration est absolument critiquable.


Nous sommes à l’aube d’un nouveau temps où l’on découvre que la personne âgée a des valeurs et des potentiels tardifs. Ainsi, de la même façon qu’il y a des potentiels précoces dans la jeunesse, il y a des potentiels tardifs qui se manifestent à la maturité. Voici des exemples chez des personnes extraordinaires, Mozart, Liszt, Schubert furent des musiciens précoces. Il y a aussi dans le domaine des mathématiques ou de la chimie des potentialités précoces, de jeunes mathématiciens ont fait des découvertes exceptionnelles, entre autres : Gödel, Newton, Einstein ont fait des découvertes mathématiques tôt dans leur vie. Il y a aussi des potentiels précoces chez les enfants dans le domaine de l’informatique, dès cinq ans les enfants essayent de jouer avec l’ordinateur et ils ont aussi le potentiel des jeux compétitifs.


Je peux donner quelques exemples aussi de potentiels tardifs chez des génies de l’humanité mais ces potentiels existent chez toutes les personnes âgées. Les génies les ont développés parce qu’ils ont eu dans leur environnement des situations stimulantes. Nous avons par exemple, pour les potentiels tardifs dans la peinture, Picasso qui en 1905 a peint les Saltimbanques mais qui 40 ans plus tard a peint Guernica, la Paix, une œuvre qui a pu prendre toute sa grandeur grâce à la vieillesse. Nous pouvons nommer un autre cas, en poésie, Rainer Maria Rilke dont on pouvait déjà voir le talent dans ses œuvres de jeunesse mais chez qui trente-cinq à quarante années plus tard on a vu le génie. Les Sonnets à Orphée, par exemple, sont une porte ouverte à l’expansion de la conscience. Un cas sensationnel est celui du Titien qui en 1542, quand il avait 66 ans, a peint le Couronnement du Christ avec une grande beauté. Quand il eut 90 ans, il fit la même peinture mais avec une grandeur transcendante où le Christ n’était plus un homme qui souffrait mais avait la luminosité, la transcendance et la profondeur d’un dieu. Ainsi, dans les arts et chez les génies on voit les changements extraordinaires pouvant se produire pendant la vieillesse. Il y a aussi des cas comme Einstein qui a découvert tôt la théorie de la relativité restreinte et qui de nombreuses années plus tard est arrivé à la grandeur de la physique, au génie absolu avec la découverte de la formule E = MC2 et par la recherche incessante de l’unité énergétique dans l’univers. Einstein, après ces grandes découvertes en physique, a développé une philosophie humaniste de grande dimension. Il est sorti de la physique pour englober le destin de l’homme. Quand il a vu le bombardement de Hiroshima et Nagasaki il est tombé à genoux. Sa pensée était miséricordieuse et intelligente dans sa vieillesse.


A moi il me plaît beaucoup de dire vieux, de dire je suis vieux. Parce que c’est merveilleux d’être vieux.


Ainsi, avec différentes observations, et en observant également le progrès de mes amis qui vieillissaient concernant la profondeur et l’amplitude de leur vision de l’humanité et de l’existence, j’ai formulé le concept de potentiels tardifs. Je l’ai fait il y a très longtemps, beaucoup d’entre vous n’étaient pas encore nés quand je l’ai formulé.


Dernièrement, Rita Levi-Montalcini, prix Nobel de Médecine, a découvert que le cerveau se rénove et a découvert un facteur de croissance neuronale. Pour que le cerveau croisse en nous les vieux, il faut utiliser le cerveau. Ainsi, la science, par ses représentants les plus fameux, confirme l’idée de la rénovation cérébrale et des potentiels tardifs chez les personnes âgées. Rita Levi-Montalcini est italienne et a 100 ans. C’est une femme merveilleuse qui non seulement a étudié les sciences et a fait des découvertes neurologiques mais a écrit aussi des livres d’un bon sens et d’une profondeur psychologique, protestant avec force contre les injustices. Elle a écrit un livre sur l’importance d’être imparfait.


Un autre scientifique italien très important qui vit actuellement en Italie est Ernest Rossi. Il a découvert que la rénovation biologique peut se produire tardivement dans le passage de l’ADN vers l’ARN, donc vers le phénotype et que les personnes, d’une certaine façon, peuvent rénover des aspects de leur corps et des aspects de leur mental en les rajeunissant. Ainsi la personne âgée a la capacité d’aimer aussi passionnément que les jeunes. La personne âgée, face à l’amour, face au sexe, est beaucoup plus proche de l’érotisme que les jeunes. L’amour épiphanique, l’amour d’âme à âme que propose Emmanuel Lévinas est caractéristique des personnes matures. Pour que cela se passe, dans la théorie de Rossi, il faut qu’il y ait un environnement enrichi qui est un terme scientifique même si cette phrase semble banale. L’environnement enrichi a une signification scientifique très précise.


C’est par exemple un environnement dans une séance de Biodanza, en comparaison avec la vie quotidienne. Dans la vie quotidienne nous recevons une étreinte pour notre anniversaire et pour la nouvelle année : deux étreintes et si nous avons de la chance nous en recevons aussi une ou deux en plus de nos amis. Mais en 2 heures de séance de Biodanza, une personne reçoit 40 étreintes. Ceci est un environnement enrichi ; 40 étreintes, avec en plus la musique, avec des mouvements expressifs et émotionnels, avec des contacts physiques, avec le regard dans les yeux, avec l’euphorie du groupe, dans une solidarité affective importante. Ainsi, l’environnement enrichi en Biodanza est un chaudron de transformation vivenciel.


En Biodanza, nous développons les potentiels tardifs. Je vais nommer quelques potentiels tardifs. La personne âgée va acquérir une nouvelle dimension du temps, de la temporalité parce que sa place dans la vie se termine. Chaque instant de la vie, pour la personne âgée, est un trésor, un ici-maintenant précieux. Quand un ami prend une tasse de thé avec son compagnon, cela semble être un acte quotidien, parce c’est un acte banal mais pour la personne âgée cela peut être un moment éternel : simplement boire une tasse de thé avec un ami. Ici je souhaite mentionner Rainer Maria Rilke qui dit que le quotidien parle à voix basse avec l’éternité. Pour nous, chaque moment est précieux, ce n’est pas une chose puérile, juste pour passer le temps. L’expérience de la réalité acquiert une profondeur et une essentialité énorme. Les jeunes sont plutôt formalistes même s’ils aimeraient être des transgresseurs, les personnes âgées par contre sont plus essentielles. Un jeune regarde une fille et regarde la forme de son corps, ses provocations, ses seins et d’autres parties plus ou moins sublimes de sa personnalité. La personne âgée voit son âme, elle a comme un troisième œil pour se connecter avec l’âme de la personne. Elle n’est pas formelle, elle est essentialiste.


Un autre potentiel tardif est la capacité de faire de grandes synthèses. Ne pas s’arrêter sur les détails. Les grandes synthèses philosophiques et scientifiques ont été faites par des personnes matures. Martin Heidegger dans « Être et Temps » qui est déjà une œuvre mature fait une synthèse puissante. Nous arrivons trop tôt pour les dieux et trop tard pour l’être. Nous sommes un poème inachevé. Heidegger cependant s’est arrêté à mi-chemin. Nous ne sommes pas un poème inachevé. Dans le fond, quand nous vivons dans l’instant éternel, le poème est complet. C’est ce qu’a réussi à apercevoir Emmanuel Lévinas, un grand philosophe contemporain.

Les sessions de Biodanza pour les personnes âgées ont eu comme résultat d’être, non seulement une thérapie de soin pour certaines affections, mais aussi une prophylaxie, une prévention.


Imaginez que pendant une session de Biodanza avec des personnes âgées, celles-ci marchent sur une musique. Elles incorporent la musique et ne se rendent pas comptent qu’elles dansent et suivent le rythme.


Beaucoup d’approches concernant les jeunes et les vieux ont un caractère solipsiste. Ils ne se touchent pas, le contact est interdit parce qu’il y a des risques érotiques. Ces risques ont été définis comme tels par les idéologies et les religions. Les religions en Orient et en Occident ont calomnié la sexualité parce qu’il n’y a rien de plus innocent, de plus pur, de plus transparent que le désir d’être très proche d’une personne et d’échanger des caresses.


Le fait est que la personne âgée a besoin d’être caressée. Elle a besoin de recevoir des massages caressant et non des massages musculaires.


La motricité de la personne âgée s’améliore notablement avec la Biodanza, ceci étant dû à la motivation. Il y avait un homme âgé qui trainait les pieds en marchant pour arriver à la session de Biodanza mais qui pendant la session courait heureux derrière les femmes. Ainsi, la motricité de la personne âgée devient rigide et s’appauvrit parce qu’il lui manque des motivations à bouger.


Dans le domaine affectif, la personne âgée quitte son autoritarisme et se rend compte que les êtres humains sont intéressants et enchanteurs. Quand elle les étreint, elle sent que quelque chose en elle récupère de l’énergie. Ce n’est pas une sensation subjective, l’étreinte peut provoquer des changements organiques qui peuvent être mesurés. Avec le nouveau système de scanner, on peut voir que les caresses produisent des changements dans les organes internes, augmentent le battement cardiaque, changent le péristaltisme intestinal, la respiration s’approfondit et il y a des déflagrations d’hormones. Ainsi, une étreinte te met en marche. Avec le contact, les personnes âgées récupèrent la confiance en elles parce beaucoup d’entre elles trouvent que le fait d’être vieux a moins de valeur, est une déficience.


J’aimerais vous dire que la Biodanza est une activité de choix pour les personnes âgées. Des musiques euphorisantes, des musiques tendres, des musiques romantiques éveillent en elles une richesse affective endormie. Ce n’est pas que les personnes âgées ne l’ont pas mais elles ont besoin de stimuli.


Cette nouvelle vision de la personne âgée, avec les potentiels tardifs, avec les capacités pouvant être réveillées par un environnement enrichi tel que le définit Rossi, avec la rénovation cérébrale et la croissance hormonale décrites par Rita Levi-Montalcini, avec les neurones miroirs qui permettent la fécondation des cerveaux, est d’une importance sociale immense. C’est une révolution sociale et politique.


Quand nous parviendrons à profiter des potentiels tardifs des vieux, le monde sera meilleur.


Merci.

5 vues

Posts récents

Voir tout

Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr +33(0)616861480

Mise à jour 12/10/2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram