Rechercher
  • Biodanza-Paula

Vivre heureux par Emlise Inés Pola

« Sentir le bonheur dans les séances de Biodanza le fait passer au monde des difficultés, pour nous transformer »


Les effets de la Biodanza dans l’organisme offrent une nouvelle compréhension transformatrice de l’expérience mystique de la totalité.

Les croyances religieuses ou non de chacun sont respectées dans la diversité du groupe de Biodanza.

À partir des études anthropologiques et biologiques, nous reconnaissons qu’il existe un potentiel chez l’être humain qui le définit comme un homme religieux par sa qualité de se re-lier dans le mystère de l Création, et de transcender son ego sur le chemin épineux du savoir aimer.

Aime, j’aime, sont des mots teintés d’expériences pour beaucoup douloureuses et aussi pleines de bonheur pour d’autres. Resignifier l’action d’Aimer dans le système humain est un travail délicat pour accompagner, reconnaître, valoriser, prendre soin et contenir. Étant donné que c’est l’élément essentiel pour pouvoir transcender et élargir la conscience.

La Biodanza s’occupe de toucher ces dons numineux de façon progressive pour que nous nous découvrions comme des êtres authentiques, sains, en pleine évolution et heureux.

Ce qui est merveilleux, c’est que nous le faisons avec le corps dansant, et avec les mots chargés de signification réparatrice, résultant de vivencias intégratrices.

Des états de profond bien-être permettent d’élargir la conscience et d’arriver à des états d’extase et de conscience amplifiée.

Se rendre compte et pouvoir voir ce qui était avant occulte dans nos gestes humains, augmente les possibilités dans les vivencias de transcendance et aussi de vitalité. Nous pouvons transcender et donner d’autres réponses ajustées visant l’intégration, l’équité, la tempérance, et cela donne de la vigueur au corps humain, au niveau cellulaire jusqu’au développement neuronal.

Dans toutes les lignes de vivencia restantes, sexualité, créativité et affectivité, on va transcender les comportements et vitaliser la façon d’être.

L’être humain est une forme unique, singulière, avec une histoire, avec une capacité d’harmonie, de créativité, d’apprentissage et de développement pour évoluer à partir de la reconnaissance authentique de qui il est.

Il existe des théories scientifiques et des croyances mystiques où on affirme que l’univers a un esprit. Si l’univers a un cœur, un esprit et une éthique, fonctionne-t-il à l’égal de l’être humain mais à une échelle différente ? Comment connaître ce génie universel qui dit à la molécule d’oxygène de se connecter de façon spécifique à ton sang ? Ceci est de l’intelligence, là où tout bouge en même temps avec des directives précises, avec ordre, rythme et routine. En ce moment, un message est lu et dé-codifié, une blessure à ton doigt se cicatrise, le rythme cardiaque, ta respiration, ton système de guérison, tout fonctionne en même temps.

Comme on le verra, ce même « ordre » a en même temps besoin de la marque du nouveau, du changement, pour activer la capacité de créativité et la flexibilité au niveau cellulaire où il y a de l’empathie, de la collaboration, de l’apprentissage et une efficacité pour accéder à un nouvel « Ordre ».

Tout fonctionne au-delà de notre volonté. Ce qui fonctionne de façon éthique dans le sens de l’évolution de la vie sont les lois universelles. Les lois universelles conservent les systèmes vivants et rendent possible l’évolution.

Les lois spirituelles sont ces mêmes lois universelles, captées par les êtres humains en complète connexion avec le langage du cosmos.

Comment les hommes anciens expliquaient-ils l’atome, le vide, sans instruments techniques pour une telle observation ? Simplement avec leur don de connexion avec le cosmos. Ainsi les métaphysiciens commencèrent à parler des lois spirituelles, aujourd’hui les neurosciences s’intéressent à ces questions. Grâce au système Biodanza, nous pouvons vivencier ces lois comme des archétypes capables d’être dansés et intériorisés.

Le système Biodanza est un outil royal de résonance avec ces lois où le langage de la musique et la danse sont accordées avec ceux-ci, où les mots sont moins importants pour déchiffrer la vérité qui se profile.

L’impression de lien intime avec la nature, avec la totalité, avec le prochain crée une expérience extraordinaire qui permet de changer sa propre attitude face à soi-même, aux autres et à la nature.

La transcendance, selon Rolando Toro, est un potentiel humain d’origine biologique. « L’état d’harmonie avec la nature » est une fonction organique qui culmine avec l’expérience suprême d’identification avec l’univers. L’impulsion mystique est viscérale et une telle expérience entraîne des modifications dans l’homéostasie au niveau organique et au niveau existentiel.

Je relaterai mon expérience sur comment danser les lois qui nous unissent, nous intègrent et nous permettent de croître en transformant le monde quotidien, ce qui est à ta portée.

Deepak Chopra nomme 7 lois spirituelles et les relient au succès et à la réalisation personnelle. Une chose cependant est de connaître leur existence, une autre est de les mettre en mouvement dans le corps et de vivencier ces lois qui existent dans un monde de relation permanente et de lien avec les autres êtres humains et son environnement, et jamais de façon solitaire.

Les lois sont les fils d’argent invisibles qui nous unissent dans des situations, décisions, choix et sensations corporelles de douleur et de bien-être, compassion, valeur, pardon, détermination et joie.

Comment existent-ils dans le domaine de la Biodanza ?

Dans chaque rencontre des séances de Biodanza un climat de bienvenue et de solidarité se crée progressivement, une syntonie entre êtres humains avec une unique attitude : « accorder ».

Accord de nous affecter de manière positive, avec une écoute sincère venant du « cœur » et ceci est un langage universel qu’on peut apprendre ou simplement dont on peut se souvenir.

Ce champ vital d’intégration active le « se rendre compte », nous donne une information par le partage de moments significatifs, nous donne conscience.

La conscience est intuition, ce n’est pas une pensée théorique. Élargir notre conscience c’est ajouter des états essentiels qui nous permettent d’approfondir qui nous sommes et combien nous avons pour recevoir et pour donner.

Quand nous nous rendons compte que notre identité est potentialité pure, nous nous alignons avec le pouvoir qui exprime tout dans l’univers.

Notre point de référence est notre essence, avec une capacité de transcender. Éloignés d’elle sont les objets, les situations, les circonstances, les choses qui nous entourent. Si nous cherchons toujours une approbation des autres, nous sommes hors de nous-mêmes.

Le pouvoir de qui nous sommes est permanent, imperméable à la critique. C’est un état de grâce qui émane de l’amour.

Toutes les danses régulent l’estime de soi et la capacité de nous approprier notre être singulier et amoureux.

Ceci fait résonner la loi de la potentialité Pure. En conséquence, on cesse de juger et le silence fait partie de l’information plus subtile et plus précise. Les obstacles cessent d’être des entraves en nous rendant victimes, ils sont au contraire des portes qui nous ouvrent à de nouveaux espaces existentiels, capables d’être habités avec enthousiasme.

Nous n’encourageons pas le manque, l’absence, le désordre amoureux, ni les situations chaotiques, mais notre nature nous impose Beauté, Vérité et Amour, avec volupté, tempérance, ubiquité et intelligence.

Ainsi, si nous nous trouvons dans une situation de désordre, nous sommes déterminés à créer une harmonie – vie, nous faisons silence et voyons quelle partie de nous vibre avec cette situation chaotique et ses entraves, nous la métabolisons en la transformant en nouvelles possibilités. Tout peut changer pour le bien.

La loi de Donner, nous la dansons à partir des Positions Génératrices de se donner, donner et recevoir, recevoir la grâce, etc. comme aussi dans les danses archétypiques de fluer, yin et yang, fluidité dans donner – recevoir qui sont des aspects différents du flux de l’énergie dans l’Univers.

Si en donnant nous sentons que nous avons perdu quelque chose, en réalité, le cadeau n’a pas été donné et cela ne générera pas d’abondance.

Plus nous donnons, plus nous recevrons, tout ce qui a de la valeur dans la vie se multiplie quand il est donné.

Le donner et le recevoir doivent inclure l’intention de créer du bonheur à celui qui reçoit ou donne. Ceci se vit dans chaque danse en nous alignant à une telle intention.

Le bonheur soutient la vie, il est inconditionnel, amoureux et génère de l’abondance.

Pourtant, les débutants en Biodanza se surprennent souvent à avoir de nouveaux comportements spontanés, il leur est plus facile de donner quelque chose à toute personne qu’ils rencontrent : un câlin, une attention, un compliment, un sourire, une fleur, un désir de bonheur, un cadeau et, de même, ils commencent à recevoir avec gratitude la lumière du soleil, un compliment, un câlin, un cadeau, de l’argent.

Recevoir est le geste humain le plus connecté à la gratitude.

Chaque action génère une force d’énergie qui retourne vers nous de la même façon. Nous recueillons ce que nous semons.

Ce qui se passe en ce moment nous plaît ou ne nous plaît pas, ce n’est que le résultat des décisions que nous avons prises dans le passé.

Nous sommes dans le champ des « possibilités » où nous avons accès à un nombre infini de choix.

Être conscient des décisions que nous prenons à tout moment, c’est avoir conscience de la Loi du Karma qui est une action du libre-arbitre.

Quand un être doit décider, il y a deux questions à formuler nous dit Deepak Chopra : Qu’elles en seront les conséquences ? Cela me fera-t-il plaisir et aussi aux personnes que cela affectera ?

Si la réponse est affirmative, en avant; si elle est négative pour… cherche une autre possibilité d’action.

La Biodanza éveille dans le corps ce double témoin intuitif qui prend soin. Si on sent de l’anxiété, du mal-être, nous devons revoir les choix dans la prise de décision, comme l’affirme le neurologue Antonio Damasio.

Nous pouvons ainsi continuer à nous développer sans désirer un monde de nouvelles possibilités existentielles, sans nous rendre compte, en « dansant » seulement et ceci même dans un climat de bien-être et de plénitude.

Le faire facile, nous faciliter la vie, c’est possible et nous activons ainsi la loi du moindre effort.

La loi de l’intention et le désir, nous la développons en profondeur dans l’atelier spécifique de l’Arbre des Désirs, une extension de Biodanza et pouvons la continuer à chaque séance.

La loi du Dharma est la possibilité de savoir qui nous sommes et quels sont nos talents et dons uniques, l’ADN en manifestation, et en profiter.

Être capables de donner ses talents est la plus grande joie terrestre et au-delà de Chronos. C’est une activité où nous perdons la notion du temps ou entrons simplement dans une dimension tellement personnelle que tout est présent, ce que je peux donner de moi pour le bien des autres.

Par la Biodanza, les débutants commencent un chemin de connaissance de soi en lien total avec les autres. Se rappeler ainsi qui nous sommes nous permet d’être plus clairs dans la communication.

Ce lien authentique avec soi-même et les autres est trouver ton vrai Être.

Savoir qui nous sommes donne de la joie à notre champ vital, dans le sens Biocentrique, avec trois caractéristiques : intelligence, créativité et pouvoir, envers notre corps, nos émotions et notre esprit.

Développer notre existence dans le labyrinthe mobile qui nous conduit à notre intérieur le plus sacré, pour nous asseoir dans notre temple, à l’intase et, en même temps, nous conduit à l’extérieur, vers les autres, vers le monde des relations, du mouvement, à l’extase.

Trouver ton Être Humain Véritable c’est atteindre le bonheur qu’on ne peut t’enlever.

Vivre dans un état profond de conscience, être cohérent dans notre quotidien, nous permet d’être en paix, joyeux, d’être pacifiques, d’être éveillés, attentifs, intrépides, de ne pas créer de conflits, de fausses illusions, d’être résistants, d’être indépendants et libres.

Les états de bonheur se contaminent, notre physiologie se reflète souvent dans celle de l’autre.

En Biodanza, il existe un groupe de personnes qui se rencontrent et développent leur Être Véritable, et nous serons chaque fois plus.

Je parie sur la cohérence, le bonheur qui guérit, cette capacité qui a à voir avec sentir de l’amour et qui nous connecte à des états d’illumination, de voir plus et un peu plus, la possibilité de co-créer un monde meilleur.

Le bonheur est contagieux, faisons donc une pandémie de bonheur !

Je ne sais pas si l’illumination est le bonheur ou si être heureux fait partie des êtres illuminés.

Je sais seulement que les deux me guérissent… et nous guérissent !

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Biodanza et argile par Ana Maria Vitale

La Biodanza est expression, l’argile l’expression vivante de la vie. Le processus de transformation des personnes avec l’argile se produit au moment où nous commençons à la sentir, à l’explorer, à nou

Le réseau affectif par Nicolás López Meyer

« La conscience éthique n’est pas une manifestation intellectuelle ou des fonctions logiques, elle a ses racines dans la manière de structurer émotionnellement le monde et la relation avec les autres