Rechercher
  • Biodanza-Paula

La liberté de (t’) aimer par Laura del Piano

Le manque d’amour est une situation biologique insurmontable

Rolando Toro Araneda


Penser de nouveau à l’amour, la liberté et la transcendance nous devient vital. Non comme des concepts abstraits, mais comme des allusions immédiates, comme des expériences corporelles, comme les noms que nous pouvons donner à nos formes de participation existentielle.


Il faut abandonner nos traditions intellectuelles pour entrer dans notre vie intime, dans notre besoin biologique d’amour et de transcendance.


Il y a une force profonde qui donne l’impulsion à la vie, qui nous met en mouvement pour atteindre des structures cohérentes


« L’amour est la plus grande force structurantes de l’existence » Rolando Toro


Elle est telle que le besoin de l’être humain devant son manque va vers la désintégration et la mort. Si les personnes ne le trouvent pas, ils entrent rapidement dans des situations pathologiques : toxicomanies, destruction, folie ou maladies organiques.


L’amour est donc une recherche de structure et d’unité en tant que façon d’être dans le monde et, contrairement à tout ce que nous pouvons penser de la Liberté, est l’acceptation joyeuse d’un conditionnement maximum en lien avec l’être aimé.


« La vivencia amoureuse réciproque renforce et exprime au maximum l’identité des amants » Rolando Toro


Dans l’interdépendance du processus amoureux à deux, chacun peut atteindre son identité maximale. La transcendance que l’amour nous apporte diminue notre individualisme et renforce notre identité.


Liberté pour aimer, transcendance, splendeur de l’identité et augmentation de la vivencia essentielle d’être vivant font partie d’un processus unitaire qui donne une structure à l’existence. L’amour vu de ce point de vue, est une énergie qui conserve et permet l’évolution de la vie en tant que Vie.


Dans un processus vivenciel de Biodanza, nous diluons les conditionnements habituels pour avoir la liberté d’aimer. Dans ce cas, la liberté opère comme une médiation transcendante pour l’amour.


En rencontrant l’amour, à partir de cette liberté, on commence le processus joyeux, épiphanique et créatif d’établir de nouvelle forme de conditionnement en lien avec l’être aimé.


C’est ainsi que Rolando propose la liberté pour aimer sur une base transcendante.


« Nous vivons dans une pulsation pour le désir d’amour et le désir d’être libres » Rolando Toro


Dans l’amour du couple, on peut structurer une forme de conditionnement à deux qui exalte l’identité et augmente le sens de la Vie.


A partir de cette expérience transcendante, l’irradiation de l’amour intra-espèce est possible, c’est une structure de solidarité cosmobiologique.


« Nous savons déjà qu’à partir de l’individualisme, l’amour est impossible » Rolando Toro


L’amour ne se réalise qu’à partir de la réalisation de l’identité, et réciproquement.


Dans l’amour, il y a fusion, circulation de vie, unité profonde. Ainsi se réalise le « je suis toi et tu es moi ». Il en ressort que quand l’autre nous apparaît transparent, il existe la possibilité de liberté de l’amour et de liberté par la fusion. La fusion amoureuse est le point maximum de bonheur et de plénitude que peut atteindre un être humain. C’est une combinaison de sentiments de profonde paix et euphorie.


La paix de descendre, par l’amour, vers les profondeurs du réel… le sentiment d’euphorie par la sensation de surabondance de vie et par la découverte créatrice d’une identité inimaginable.


« Pour trouver Dieu je regarde par tes fenêtres

Sur la pointe des pieds je descends par les fils vers le ventre

Du miel où en tourbillons violacés brame

La vie dans cet unique foisonnement de pétales

Qui montent et assoiffés te guettent femme traquée

De la frondaison tu écoutes comment viennent

Tes enfants qui croissent en grappes

Le long de tes bras étendus comme des branches bleues

Qui soutiennent les nids de cuivre et leurs rires

Tu es comme un paysage qui n’en finit plus

Dans ma mémoire une prison d’oiseaux en flammes … »

(Ludwig Zeller, Femme en songe)


La fusion amoureuse est essentiellement sexuelle. Elle implique une absence de répression, une liberté pour la fusion. L’absence de répression est la condition pour la manifestation du désir et le désir se produit par des actes successifs de connexion.


« La fusion implique liberté, désinhibition, connexion et désir. » Rolando Toro


La Biodanza travaille sur ces quatre aspects:

- Elle stimule le processus de libération transcendante et le courage pour être intégré

- Elle supprime la culpabilité et les mécanismes d’auto-répression

- Elle facilite les moyens expressifs de connexion et de rencontre

- Elle stimule la déflagration du désir.


En travaillant l’impulsion de fusion, nous stimulons la possibilité du plaisir maximum. Le plaisir amoureux est à la base de la vivencia d’être vivant.


La vivencia d’être vivant nourrit l’identité. La fusion amoureuse, euphorie de vivre, splendeur de l’identité à transcender chez l’autre fut le centre de préoccupation de Rolando Toro Araneda (créateur de la Biodanza).


En parlant de fusion amoureuse, il se référait au processus d’intégration essentielle entre deux personnes. La disponibilité pour aimer comme attitude interne d’ouverture qui implique de donner et recevoir, d’aimer et de se laisser aimer.


Aimer et être aimé, comme expérience puissante et mystérieuse, deux personnes se choisissent et s’ouvrent l’un à l’autre en partageant le plaisir de leurs corps et de leurs cœurs.

Tomber amoureux et se fondre sexuellement avec l’autre : deux énergies qui se syntonisent et se transforme en une plus grande.


La simple relation sexuelle sans fusion amoureuse est un phénomène joué par deux individus et non deux identités.


Rolando a défini trois formes de relation érotique dont les conséquences sont radicalement différentes :

- Une relation sexuelle dans laquelle un seul est satisfait. Elle est dissociative, amer et sans substance, dommageable pour les deux

- Une relation érotique dans laquelle deux individus se satisfont, sans fusion. Elle est joyeuse, ludique et plaisante.

- Une relation érotique dans laquelle deux identités se fondent. Elle donne à chacun une vivencia primitive de ce qu’on appelle le bonheur et rénove complètement les processus biologiques et la structure existentielle.


La Biodanza promeut la recherche des conditions de liberté pour aimer, pour transformer des formes létales de conditionnement en conditionnements qui augmentent l’intégration.


« Pour arriver à aimer, l’être humain traverse des étapes successives dans lesquelles il s’affronte avec lui-même, avec les risques de solitude et de mort, avec le vide de signification, expériences qui déclenchent un développement extraordinaire des fonctions affectives. » Rolando Toro


La Biodanza promeut le réapprentissage affectif, une nouvelle façon d’être dans le monde et l’expression d’une identité saine qui permet de construire avec l’autre.

18 vues

Posts récents

Voir tout

Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr +33(0)616861480

Mise à jour 12/10/2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram