Rechercher
  • Biodanza-Paula

La Biodanza dans l'enfance: une façon d'éduquer à la vie par Aline Reis

La Biodanza est un système basé sur la danse et a été développé par le psychologue chilien Rolando Toro Araneda. Elle promeut l’intégration de l’être humain avec ses émotions et impulse l’établissement de liens affectifs avec la nature et les autres personnes. Appliqué à l’enfance, ce système a des bénéfices importants car il favorise chez les enfants le développement de tous leurs potentiels depuis tout petits.


Depuis que le monde est monde, les personnes utilisent leur corps pour occuper l’espace et interagir avec l’autre. Cela fait des siècles que nous disposons de techniques et de styles spécialement développés pour la danse, destinés à explorer la richesse des possibilités inhérentes au corps humain.


Parce que danser est beaucoup plus que bouger des bras et des jambes sous la stimulation d’un rythme. La danse permet de connaître notre propre corps et, ainsi, amplifier notre capacité d’expression et de communication ce qui à son tour favorise le développement de l’estime de soi.


Le simple acte de marcher est déjà puissant en soi, suffisant pour servir d’aliment au cerveau et, en passant, de contribuer à notre santé. Concernant la danse, ses mouvements sont plus raffinés ce qui détermine la qualité de nourriture que nous offrons à notre corps.


La danse de la vie

On sait que, plus les enfants commencent tôt à danser, plus ils pourront rendre leur corps « intelligent ». Ceci est dû au fait que, d’une part danser aide au développement émotionnel des plus petits car cela combat l’insécurité et aide à partager des expériences avec le groupe d’appartenance. D’autres parts, les enfants peuvent s’exercer dans la danse dès les premières années de vie et ainsi améliorer leurs habiletés motrices fondamentales pour l’évolution. En général, la danse est santé.


De ce point de vue, la Biodanza émerge comme un système complet et très utile. Son nom provient de la combinaison du terme grec bio (vie) et de l’espagnol danza. Ainsi, il fait référence, littéralement, à la danse de la vie.


Créée par le psychologue chilien Rolando Toro Araneda, la Biodanza utilise les sentiments provoqués par la musique et le mouvement afin d’approfondir la conscience du moi. Son objectif est de promouvoir l’intégration de soi-même avec ses émotions et de les exprimer, ainsi que d’impulser l’établissement et l’approfondissement des liens affectifs avec la nature et entre les personnes.


La Biodanza appliquée dans l’enfance

Appliqué dans l’enfance, ce système favorise chez l’enfant le développement de tous ses potentiels depuis tout petits. Il agit sur les aspects les plus intimes du mouvement individuel et groupal. Il n’y a pas de chorégraphies. Ainsi, chacun peut explorer ses mouvements à partir de son propre sentiment d’être et d’exister dans le monde.


Il se développe par des exercices et des danses élaborés pour que chacun puisse découvrir sa propre danse, en liberté, en respectant le temps personnel et en utilisant des mouvements aussi quotidiens que marcher.


Parmi les bénéfices fournis à l’enfance par la Biodanza, on trouve le renforcement du développement des habiletés propres à l’être humain puisqu’elle stimule la « psychomotricité fine » ou la capacité d’affiner les mouvements.


Ainsi, la Biodanza favorise le bon fonctionnement du cerveau. Tout type de mouvement sert à conduire des informations au système nerveux central, mais la Biodanza le fait d’une façon encore plus raffinée, par une série de mouvements concrets. La Biodanza aide aussi à maintenir la santé du corps car la personne qui danse apprend à bouger son corps et à le connaître, ce qui devient une habitude si on danse depuis l’enfance.


Ce système stimule également la coordination motrice et d’autres aptitudes et permet aux enfants d’enrichir leur répertoire personnel de mouvements, incorporant des notions de rythme, équilibre et fluidité qui peuvent leur servir comme base pour la construction de mouvement plus élaborés.


De plus, la Biodanza participe à la formation de l’individu car elle favorise des vivencias qui se transforment en sources de connaissance et de développement. La Biodanza contient des informations corporelles, sociales, musicales et émotionnelles qui contribuent à la croissance infantile.


Des aspects comme la subtilité, l’organisation, le jeu, la joie, la vitalité, l’affectivité, la stimulation à l’attention et le pouvoir d’observation présents dans les exercices influent positivement sur les performances des petits, même sur leurs activités scolaires, facilitant la compréhension de contenus plus complexes. La Biodanza augmente de plus la sensibilité musicale.


La danse et les émotions

Ce système sert ainsi d’outil d’expression et favorise chez les enfants l’utilisation de leur corps pour connaître le monde. Par la Biodanza, il acquiert la conscience de pouvoir s’exprimer en utilisant son corps. Ce système encourage aussi le contrôle émotionnel parce que la Biodanza sert comme source d’apprentissage émotionnel et promeut l’équilibre des émotions et aide aussi à combattre la timidité et l’insécurité.


Finalement, la Biodanza stimule la connaissance esthétique en enseignant aux enfants à se relier avec le beau et l’harmonieux, et avec le vilain et le chaotique. Peu à peu, les petits vont extérioriser leur compréhension de ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. La danse, en général, peut être entendue comme une forme de connaissance poétique.


La méthodologie de travail avec les enfants donne la priorité à la capacité d’improviser parce que ce sera en testant leur propre corps, en comprenant leurs limites et leur fonctionnement que les enfants découvriront leur liberté totale à développer leur propre esthétique de danse et de la vie.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La vie comme un impératif cosmique par Claudia Moena Gaona

Ainsi se résume à mes oreilles le poème de Rolando Toro qui dit « nous fûmes semés dans la galaxie ». Il se conjugue avec d’autres phrases célèbres qui disent que « nous sommes enfants des étoiles ».

Champs de résonance affective par Rodrigo Garcia

Je raconte l’histoire d’un groupe d’îles au Japon où vivent certains singes auxquels les scientifiques du lieu s’intéressaient beaucoup. Un jour, un des scientifiques laissa sur la plage des patates p