Rechercher
  • Biodanza-Paula

L'accès au merveilleux par Rolando Toro Araneda

La Biodanza éveille le « sens du merveilleux ». Nous savons que notre perception est conditionnée par l'affectivité et par la transcendance. Ces vivencias ouvrent une nouvelle perspective aux organes de perception. De plus, les différents degrés de sensibilité de notre perception varient suivant l'état d'excitation neuromotrice et suivant l'état de la cénesthésie corporelle. La danse transforme la perception.


D'autre part, il existe des facteurs inhibiteurs de la perception qui sont liés à la rigidité de l'ego et au blocage affectif. Ainsi, les personnes égocentriques sont incapables de percevoir les autres en profondeur. L'inhibition des affects et les états dépressifs réduisent la perception du monde. Le malade dépressif ne peut atteindre la perception du merveilleux ; à ses yeux, le monde reste opaque. Les vivencias liées à l'affectivité et à la transcendance, stimulées durant les séances de Biodanza, ont pour effet de modifier la perception. Les recherches de Ames ont démontré que l'affectivité modifie profondément la perception visuelle.


Les exercices de rencontre et de communication de la Biodanza permettent d'atteindre une nouvelle perception de l'autre. Dans la mesure où notre identité s'illumine, nous percevons notre semblable dans une autre lumière. La Biodanza permet de capter « l'enfant divin » dans l'image de l'autre. Le développement de la dimension transcendante donne une perspective intérieure, ample et universelle pour percevoir la réalité.


Au cours d'une journée, des événements marquants se succèdent, si profonds, si significatifs, si merveilleux qu'ils peuvent avoir l'effet de véritables états de transe. La personne qui bénéficie d'une sensibilisation cénesthésique suffisante et de vivencias affectives et de transcendance peut avoir un accès presque permanent au merveilleux. Ceci ne l'empêche pas de percevoir la part infernale, injuste et effrayante qu'offre aussi la réalité. Les défenses internes sont issues de l'effroi que l'acte de pénétrer dans les entrailles du réel produit. La perception du ciel et de l'enfer est consubstantielle chez celui qui a la perception amplifiée.


En permettant l'accès à la perception du merveilleux, la Biodanza crée des sentiments nouveaux face au monde; elle éveille une action combative de défense écologique et de justice sociale. L'amour se transforme en action.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Biodanza et argile par Ana Maria Vitale

La Biodanza est expression, l’argile l’expression vivante de la vie. Le processus de transformation des personnes avec l’argile se produit au moment où nous commençons à la sentir, à l’explorer, à nou

Le réseau affectif par Nicolás López Meyer

« La conscience éthique n’est pas une manifestation intellectuelle ou des fonctions logiques, elle a ses racines dans la manière de structurer émotionnellement le monde et la relation avec les autres