Rechercher
  • Biodanza-Paula

De l'inconscient personnel à l'inconscient vital de Paula Roulin Prat

Le concept d' " inconscient vital " a été proposé par Rolando Toro Araneda, créateur du système Biodanza® pour se référer à l'intelligence cellulaire.

La cellule est l'unité de vie. Elle fonctionne de façon très complexe. Elle possède tout ce qui est nécessaire pour croître, survivre et se reproduire. Elle est capable d'extraire l'énergie dont elle a besoin de l'environnement et de contrôler ses échanges pour garantir son intégrité. Elle est également programmée pour maintenir la continuité de ces fonctions dans le temps.

La cellule est garante de notre identité et permet la perpétuation de la vie. Elle a un fonctionnement intelligent, dans la mesure où elle sait s'organiser, être autonome, s'adapter à son environnement et l'utiliser pour sa survie.

C'est ce que Rolando Toro Araneda appelle " l'inconscient vital ", lequel est directement lié à l'équilibre et à la régulation interne de l'organisme, ainsi qu'à l'harmonie biologique.

L'inconscient vital se place dans la lignée de Freud et de Jung, dans l'optique d'englober des fonctions toujours plus vastes.

Freud, tout d'abord, a décrit l'inconscient personnel qui a une dimension biographique et se nourrit de la mémoire des faits vécus pendant l'enfance. Il se génère dans la rencontre des tendances génétiques avec les facteurs de l'environnement qui stimulent ou inhibent les potentiels.

Pour Freud, le mécanisme essentiel de l'inconscient personnel est le conflit : conflit entre les pulsions instinctives et la réalité, conflit entre des forces contraires (tendances, envies), conflit avec les exigences sociales, religieuses et morales. L'inconscient personnel est constitué de désirs refoulés, inaccessibles à la conscience par des mécanismes de défense.

Les moyens d'accès à l'inconscient personnel sont : l'interprétation des rêves, la technique d'association libre, l'analyse des mécanismes de défense du moi, l'anamnèse de l'histoire sexuelle.

Jung, quant à lui, a définit l'inconscient collectif qui se nourrit de la mémoire de l'espèce, du vécu et de l'évolution des individus, et nourrit en retour leur propre évolution. Jung définit l'inconscient collectif comme la partie de la psyché qui retient et transmet l'héritage psychologique commun à l'humanité entière.

L'inconscient collectif est ainsi une connaissance unique, généralisée à toute l'humanité, qui enregistre et élabore les expériences et les connaissances de chaque individu. Il est la mémoire historique de l'espèce humaine qui se transmet de génération en génération.

Jung a étudié les archétypes de l'humanité qui sont l'expression de l'inconscient collectif. Les archétypes se définissent comme des possibilités innées de représentations. Celles-ci, bien qu'individuelles, proviennent d'une même matrice universelle.

Les moyens d'accès à l'inconscient collectif sont : l'analyse du répertoire archétypique du patient, les archétypes qui amènent au processus d'individuation, les expressions de l'inconscient par l'art ou les exposés, les rêves dirigés, le travail avec les mythes.

Rolando Toro Araneda a décrit l'inconscient vital. Il le place au niveau organique, au cœur du fonctionnement cellulaire.

Cet inconscient se nourrit de la mémoire de l'univers et est fonction de l'évolution de la vie. Il s'exprime par l'humeur endogène, le bien-être cénesthésique et l'état de santé.

L'humeur endogène correspond à l'état d'âme. Elle peut être joyeuse, liée au plaisir de vivre ou, au contraire, dépressive, angoissée et maladive. Elle dépend à la fois de facteur génétique et de l'histoire de l'individu.

Le bien-être cénesthésique correspond aux sensations internes, à la sensation d'être vivant, à la perception de son corps comme source de plaisir. Un individu connecté à ses sensations, connaît ses besoins et ses envies ; il sait quand il a faim, quand il a soif ou quand il a envie de faire l'amour.

L'état de santé d'un organisme dépend de sa capacité d'accepter des éléments extérieurs qui renforcent son unité et de rejeter ceux qui la mettent en danger.

Ceci est le rôle du système immunitaire qui fait également la distinction entre les constituants de l'organisme et le reste (le soi et le non-soi) et conserve la mémoire d'expériences précédentes. Il préserve l'intégrité génétique de l'individu.

L'état de santé dépend également de la stabilité et de la souplesse des systèmes neurovégétatifs, sympathique et parasympathique, qui garantissent l'équilibre organique.

Pour agir sur ces trois aspects de l'inconscient vital, Rolando Toro Araneda, propose de valoriser ce qu'il appelle la " vivencia ", c'est-à-dire l'instant présent, les sensations du moment, les émotions de l'instant, l'ici et maintenant, qui nous connecte à notre identité profonde et agit efficacement au niveau physiologique et viscéral. Il nous invite à nous mettre en mouvement et à danser ses sensations et ses émotions, à les exprimer et à les communiquer. Il nous invite à entrer dans la danse de la vie, à danser notre existence en lien avec soi, les autres et le monde.

Pour cela, il a créé la Biodanza®, une série de danses exécutées à partir du ressenti, sur des musiques choisies et qui ont pour but de développer nos richesses personnelles et notre créativité, de nous connecter à nos besoins et à nos envies, de découvrir les autres, de nous sentir intensément vivant, ceci dans un groupe chaleureux et accueillant.

La Biodanza® nous relie à la source de la vie, aux forces de survie, aux instincts fondamentaux que notre civilisation a réprimés.

Les moyens les plus directs pour toucher l'inconscient vital par la Biodanza® sont : la rencontre, les caresses et l'érotisme, les jeux, le lien avec la nature, l'éveil des instincts, la régression intégrante, l'extase.

Plus l'individu est présent à ce qu'il vit et ressent dans l'instant, plus il est connecté à son inconscient vital ; plus il est connecté à son inconscient vital, plus son désir de vivre augmente. Ainsi, celui-ci ne dépend pas d'une volonté conscience, mais d'un désir des cellules.

En résumé, l'inconscient personnel fait partie de la dynamique identitaire de chacun et détermine ses comportements et ses réactions face aux stimulations extérieures. L'inconscient collectif le connecte aux archétypes, à la mémoire de l'espèce et permet de relier son vécu à des images ou des formes archaïques. L'inconscient vital le touche au niveau physiologique et cellulaire, il est un instrument de transformation puissant qui permet d'améliorer l'humeur, le bien-être physique et l'état de santé.

17 vues

Posts récents

Voir tout

Ecole de Biodanza Rolando Toro de Lyon, Association Vivre et Danser W691061660, ecolebiodanzalyon@sfr.fr +33(0)616861480

Mise à jour 12/10/2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Social Icon
  • Instagram