Rechercher
  • Biodanza-Paula

Biodanza pour des mamans avec leur bébé par María Tacite y Lorena Machuca

« Des vivencias authentiques, primitives et innombrables de l’univers insondable de chaque nouvelle mère, expériences confuses, incompréhensibles, exagérées, folles mais terriblement réelles nous soumettent à l’obscurité de la nuit avec l’enfant dans les bras… Alors que le monde entier dort, nous restons éveillées, seules, déchirées, suintantes de sang et de lait… parler sans mystères de ce qui nous arrive en vrai, plonger dans nos capacités intuitives en récupérant l’essentiel du monde féminin, intégrer le dedans avec le dehors… peut nous aider à nous traiter un peu mieux et, par conséquent, à mieux traiter l’enfant qui arrive au monde… »

(Laura Gutman dans Puerperios y otras exploraciones del alma femenina)


L’atelier de Biodanza pour mères avec des bébés est une expérience qui se développe à l’école de Biodanza de Córdoba.


Il s’agit d’une proposition dirigée ver des mères puerpérales avec des bébés de 0 à 2 ans, puerpéral étant entendu comme la période transitoire de la naissance du bébé aux deux premières années de vie, bien qu’il y ait émotionnellement une progression évidente entre le chaos des premiers jours et la capacité de sortir au monde avec un bébé sur son dos. Souvent, avec la merveille de la naissance d’un enfant apparaissent également des doutes, des angoisses. Beaucoup de femmes se sentent submergées et sollicitée par la haute charge de responsabilité que demande le nouveau rôle.


Des sensations déterminées par d’intenses changements se produisent dans leur vie.


Souvent, l’univers de ces sensations est incompris par l’entourage et par elles-mêmes et se transforme en solitude dans un des moments les plus intenses et les plus surprenants dans la vie.


Il existe chez ces nouvelles mères un besoin profond de tribu, de communauté contenante ; de vivre des espaces où elles peuvent se retrouver elle-même dans cette nouvelle condition et avec d’autres mères qui vivent le même état, dans une relation d’empathie et de syntonie qui réconforte, contient et allège. Des espaces où, de plus, la présence de leur bébé est fondamental car durant cette étape la fusion maman/bébé se produit ; un phénomène par lequel mère et enfant partagent le même champ émotionnel. Toute mère puerpérale se complète dans la mesure où elle reste unie, en fusion avec son enfant nouveau-né. En même temps, le bébé « est » dans la mesure où il est relié et en fusion avec sa mère ou au mieux avec la personne maternante.


Dans ce besoin réside le fondement de notre proposition : partager avec d’autres mamans/bébés qui dansent, en nous donnant le temps et les permissions de nous rencontrer pendant la maternité, explorant les possibilités de repos et de vitalité, de plaisir et de bien-être.


Il s’agit de générer un espace nutritif et contenant où les mamans avec leur bébé sont encouragées à se détendre dans une proposition de vitalisation, de jeu, d’affectivité et de célébration de la rencontre. En partageant avec d’autres mamans/bébés, le groupe se transforme en un réseau solidaire où se tissent des vivencias qui favorisent la transition de cette étape en harmonie, recyclant les émotions et les sensations vécues, réparant, renforçant des capacités et des possibilités.


D’autre part, il existe différentes formes de stimulation sensorielle dont les bébés ont besoin et qui se génèrent aussi à chaque rencontre. L’aspect tactile qui se donne par le contact et les caresses, la cénesthésie qui a à voir avec le balancement et le bercement ; l’aspect auditif avec la musique et le chant. On favorise ainsi les processus de développement et de maturation des organes et des systèmes qui doivent se faire hors de la vie intra-utérine. À chaque séance, des écofacteurs positifs favorisent des sensations de bien-être chez la mère et le bébé. Les vivencias de la mère, ses émotions et ses sentiments favorisent ainsi aussi les protovivencias du bébé.


Les protovivencias sont les premières vivencias après la naissance. L’imprinting ou flash learning est une forme d’apprentissage éclair où il suffit d’une unique expérience pour que l’apprentissage respectif soit enregistré dans la mémoire. Cela se produit dans les premières années de la vie. Par exemple, la protovivencia de la transcendance est liée aux sensations d’harmonie et de bien-être, spécialement dans la relation avec la mère et avec l’environnement autour de l’enfant. La vivencia intra-utérine, appelée par Jung « expérience océanique » est la protovivencia primordiale de la transcendance, une vivencia de parfaite harmonie qui peut se prolonger après la naissance.

Détente en mouvement, changements de rythme, vitalité et repos… pulser le yin et le yang, se sentir capables, se permettre des larmes, la fatigue, l’incertitude en connexion profonde avec le bébé, font partie des expériences quotidiennes que vit une maman avec son bébé, jour et nuit.


Vivre à partir de la danse, dans le contexte attentionné et aimant de l’atelier, favorise chez chaque maman la rencontre avec de nouvelles possibilités, ainsi que l’identification de mal êtres à prendre en charge, de douleurs profondes d’un accouchement dont elles ont encore besoin de parler, de partager et de réparer. Une nouvelle famille à fonder avec l’arrivée d’un nouvel être à intégrer, des désaccords avec le conjoint et l’acceptation de sa propre transformation… elles ne sont plus les mêmes et rien ne sera comme avant. Trouver le moment et l’endroit pour exprimer les émotions qui les traversent sans regards qui les jugent, sans auto-exigence, n’est pas facile pour beaucoup d’entre elles. Nous estimons que c’est un engagement avec le vivant que de prendre soin et accompagner la maternité et l’enfant. C’est une des expériences les plus transcendantes de la vie. Nous offrons un espace détendu où nous les encourageons à explorer leur expérience de maternage. Nous respectons le rythme de chaque maman/bébé, intégrant à l’atelier des moments pour allaiter, changer les couches, bercer, les moments de pleurs, de coliques, vivant le doux chaos des premiers moments de la vie.


En tenant compte du fait que la Biodanza est une proposition pédagogique avec des effets thérapeutiques qui cherche à transformer la culture actuelle en des modèles plus sains, nous désirons apporter à la construction d’une conscience éthique un espace d’engagement avec le vivant, à partir d’une profonde connexion avec soi-même, avec l’autre et la totalité. La gestation et l’enfant, de ce point de vue, parient sur le développement d’horizons croissants d’humanisation. À partir de l’amour, toujours à partir de l’amour… force génératrice qui contient et protège la vie.



34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Biodanza et argile par Ana Maria Vitale

La Biodanza est expression, l’argile l’expression vivante de la vie. Le processus de transformation des personnes avec l’argile se produit au moment où nous commençons à la sentir, à l’explorer, à nou

Le réseau affectif par Nicolás López Meyer

« La conscience éthique n’est pas une manifestation intellectuelle ou des fonctions logiques, elle a ses racines dans la manière de structurer émotionnellement le monde et la relation avec les autres